Les français aussi auraient voté NON !

Publié le par comité 31

L'IFOP a réalisé un sondage à la demande de Sud-Ouest au lendemain du Non Irlandais.
Qui a entendu parler de ce sondage dans les grands média ? Personne ... et pour cause .

Le NON ... au traité de Lisbonne l'aurait également emporté en France par 53 % des exprimés
(47 % pour le Oui), 33 % s'abstenant.

Les résultats sont disponibles à l'adresse   http://www.ifop.com/europe/docs/eurosudouest.pdf
Leur analyse montre un renforcement du NON :
12% des personnes ayant voté Oui au TCE le 29 mai 2005 voteraient NON  au traité de Lisbonne (contre seulement 8% dans le sens contraire) !
On note aussi que les classes populaires (employés, ouvriers) rejettent cette Europe oligarchique à plus de 60%, ainsi que les retraités. Mais les employeurs ou indépendants sans salriés rejettent eux aussi le traité par 57% !
Il y a un véritable clivage sociologique, car seuls les cadres, commercants et profession libérales l'approuvent encore que dans des proportions moindres (au plus 57%) !
Toutes les régions  auraient repoussé le soi-disant traité simplifié sauf la région parisienne.

Enfin on note que les électeurs de Ségolène Royal auraient voté NON à 61%, rejoignant la position majoritaire des personnes se reconnaissant dans le parti socialiste (59%).

Jamais on n'aura constaté un divorce aussi grand entre le peuple et ceux qui sont censés le représenter, y compris pour le plus grand parti de gauche ! Certains et certaine devraient  y méditer...

 La proposition de Jean-Pierre CHEVÈNEMENT de créer un Grand parti de toute la Gauche, basé  sur la souveraineté populaire  n'en prend que plus de force.







Commenter cet article