L'enjeu du 6 mai : la République, une, indivisible, sociale et laïque !

Publié le par comité 31

Jean-Pierre Chevènement : "L’enjeu de la République elle-même"
L’avance optique d’un peu plus de cinq points de Nicolas Sarkozy sur Ségolène Royal (31,11% contre 25,83% des voix) est bruyamment orchestrée par la droite.
L’Establishment fait tonner les grandes orgues comme si son candidat avait déjà triomphé.
L’enjeu fondamental de ce deuxième tour : rien moins que la République elle-même, à travers son modèle social et son nécessaire pluralisme.
 Aucun effort ne doit être ménagé pour que le 7 mai au matin nous nous réveillions républicains.

Publié dans Économie et social

Commenter cet article