Retraites :Christian Hutin, député MRC du Nord, contre le projet de loi

Publié le par comité 31

Les députés votent la fin de l’âge légal de la retraite à 60 ans

 

Le projet de loi réformant les retraites est examiné, du 20 au 22 juillet, par les députés membres de la commission des Affaires sociales. Des amendements sont intégrés au texte, quand ils ne s’opposent pas à l’essentiel .

Et l’essentiel, c’est le symbole de la retraite à 60 ans, mis en place en 1983, sous la présidence de François Mitterrand. Le président actuel, sans en avoir parlé aux Français pendant sa campagne électorale en 2007, veut absolument mettre fin à ce symbole de progrès social. La fin de la retraite à 60 ans est actée en commission .

Ensuite, il y aura les débats en séance plénière, à partir du 6 septembre, à l’Assemblée nationale. Le vote de la réforme par le Parlement est programmé fin octobre.


Christian Hutin, vice-président du Mouvement Républicain et Citoyen, est membre de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. Il m’a transmis le communiqué de presse qu’il a publié ce 21 juillet.Christian a raison : ce qui est en jeu, c’est notre modèle social et le pacte républicain qui s’y rattache. Accepter ces « réformes » néolibérales, c’est revenir au Moyen Age. Nous, citoyens, nous ne devons pas laisser faire ces régressions politiques et sociales.

 

La position de Christian Hutin, député MRC du Nord

 

Le projet de loi portant réforme des retraites, entre dans sa phase finale à l'occasion de l'examen depuis hier et jusque jeudi du projet de loi par la commission des Affaires Sociales de l'Assemblée Nationale.
Après les auditions de Monsieur Eric Woerth, Ministre du Travail la semaine passée, c
'est maintenant le travail sur chaque article et sur chaque amendement déposés par les députés.
C
'est la dernière bataille avant l'examen du projet par le Parlement en septembre prochain.


Christian HUTIN, Député MRC du Nord et Maire de Saint Pol sur Mer entend se battre pied à pied contre ce projet de loi qu
'il considère comme particulièrement injuste. "La retraite c'est le patrimoine de celles et ceux qui n'en ont pas" et la retraite à 60 ans a été et reste une grande conquête de la classe ouvrière. Elle a représenté un progrès social considérable.


La commission des Affaires Sociales dont est membre Christian HUTIN, siège donc en permanence jusque jeudi soir. Le combat qui s
'y déroule et les résultats qui en sortiront, marqueront durablement le visage de notre société. Ce qui est en jeu c'est notre modèle social et le pacte républicain qui s'y rattache. On sait parfaitement que depuis la mise en œuvre du plan Fillon en 2003, la moyenne des pensions a baissé de 20%. Cette réforme va dans la même direction.

S'attaquer aux retraites sans s'attaquer au chômage de masse revient en réalité à poursuivre le déséquilibre des revenus entre les salariés, leurs salaires et leurs pensions en faveur du capital et de sa rémunération. C'est bien le pacte social et républicain issu du programme du Conseil National de la Résistance qui est mis à bas. Pour Christian HUTIN c'est intolérable et il utilisera tous les moyens à sa disposition pour faire échec à ces propositions.

Il convient donc de maintenir la pression populaire et de faire de la journée de protestation du 7 septembre, un grand succès.

 

Commenter cet article